aujourd'hui Ouvert jusqu'à 17:30

La parodontie

Qu’est-ce que la parodontie ?

La parodontie s’intéresse à la santé de l’ensemble des tissus qui soutiennent la dent. Cette structure s’appelle le parodonte. Il est composé de la gencive, du cément, de l’os qui entoure et maintient la dent (os alvéolaire) et du ligament parodontal.

Sournoises, les maladies de l’os et de la gencive représentent l’affection qui atteint le plus grand nombre d’adultes. Conscient de cette réalité, le Centre dentaire Dominique Laroche souhaite prémunir ses patients contre ce problème et effectue lors de chaque visite de rappel un test de dépistage.

Toujours prendre la gingivite au sérieux

La gingivite est la maladie parodontale la plus connue. Bénigne, cette affection est causée par une accumulation de plaque et de tartre. Les bactéries qui s’y logent se glissent sous les gencives et font des ravages. Une hygiène dentaire déficiente favorise dans la plupart des cas son apparition.

À long terme, certains symptômes peuvent se manifester :

  • Saignement lors du brossage
  • Gencives enflées et rouges
  • Gencives sensibles
  • Mauvaise haleine

Heureusement, la gingivite est réversible. Un détartrage professionnel et une hygiène buccodentaire rigoureuse permettent généralement d’éliminer l’inflammation et de rétablir la situation.

 

Parodontite : quand la gingivite n’est pas soignée…

À un stade plus avancé, la gingivite peut se transformer en parodontite. Cela signifie que les bactéries s’attaquent aux structures du parodonte.

Les symptômes sont typiquement les mêmes que ceux d’une gingivite, mais beaucoup plus sévères. On peut également y ajouter :

  • Un mauvais goût dans la bouche
  • Un déchaussement de la dent
  • La formation d’un espace entre la dent et la gencive (poches gingivales)
  • Un abcès dentaire
  • Des dents mobiles

Diverses procédures peuvent stabiliser la situation et restaurer les tissus endommagés. Le choix sera basé sur l’avancée de la maladie et votre état de santé générale.

La chirurgie, l’ultime solution !

Un traitement parodontal débute par un surfaçage radiculaire. Il consiste en un détartrage et une désinfection des dents et de leurs racines, en vue de réduire les poches parodontales.

Selon la sévérité de la maladie, des anti-inflammatoires ou un antibiotique peuvent être prescrits en complément et souvent une anesthésie locale est nécessaire.

La dernière étape consiste en une réévaluation. Un entretien rigoureux et méticuleux à la maison, ainsi que des visites de suivi aux trois mois chez le dentiste sont primordiales pour le succès des traitements.

Lorsque l’espace entre les dents et la gencive est trop important, la chirurgie doit être envisagée.

 

L’importance des examens et du dépistage

La meilleure arme pour écarter les risques de maladies parodontales réside dans l’adoption d’une hygiène buccodentaire irréprochable.

Les visites périodiques sont également d’une importance capitale dans la prévention et le dépistage de la maladie. Lors de ces rencontres, en plus d’examiner l’ensemble de votre bouche, nous portons une attention particulière à votre prédisposition à développer une affection parodontale.

Facteurs de risque

  • Hygiène dentaire négligée
  • Conditions médicales (diabètes, leucémie, maladies auto-immunes)
  • Facteurs héréditaires
  • Grossesse
  • Tabagisme
  • Prise de certains médicaments, stress